1953-1956 : 2nde statue de Marie Harel

 

and more languages

Accueil

Plan du site

VIMOUTIERS

du  Pays d'Auge

en  NORMANDIE

Geo Visitors Map

 

 

 

 

Quelques empreintes de

l'Amérique du Nord ... :

1926

Dr Knirim, Marie Harel et le camembert

1939

National Geographic magazine

1944

Le bombardement

1945-1955

A propos de la reconstruction

1953-1956

2nde statue de Marie Harel

 

"Décapitée lors du bombardement de Vimoutiers, la statue de Marie Harel*reste quelques semaines devant la Halle effondrée. Sa tête retrouvée intacte est déposée à ses pieds … Un jour, elle disparaît … La statue est alors transportée pour un temps face à la Halle en bois des baraquements.

 

Tout de même, les Vimonastériens et les Américains que représente W.Bosworth, éprouvent une certaine tristesse devant Marie décapitée …

Le 29 Avril 1949, la ville reçoit une lettre de William Foster, Président de la Borden cheese company dont les employés de Van Wert proposent de financer le remplacement de la statue. Le Maire, Monsieur Gavin, accepteet un chèque de 2000 dlrs est offert. La maquette de Monsieur Lebeau est retenue. La statue mesurera 2,20 mètres. Une photo de Nicole Boullard vêtue en Normande servira de modèle quant au costume.

 

L’inauguration est prévue pour le dimanche de Pâques 1953 ...

 

*de l'amusante origine de la 1ère statue de Marie Harel

 

 

Mais dans l’effervescence, voici que les commerçants locaux s’affrontent, chaque clan veut s’annexer l’héroïne. Le Maire menace de démissionner, on fait des réunions des pétitions, le curé prêche en chaire … la situation devient doncamillesque !

 

Enfin tout de même, le chauvinisme a ses codes d’honneur et la population se rassemble sous raison de fiançailles de Marie Harel et du Duc de Bourgogne, Pour le coup, c’est ce mariage qui est célébré le Saint Jour de Pâques : "On festoie, on ripaille et les bonnets de dentelles virevoltent au son du tambour aveugle".

 

Soudain voilà qu'alors, des fromagers en congrès à Deauville déclarent que Marie Harel n’était pas normande mais briarde. Les antagonistes d’hier s’unissent de plus fort et apportent la preuve du contraire !

 

On croit enfin la victoire acquise,

Un nouveau désaccord survient ...

... Le Syndicat des Fabricants du Véritable Camembert de Normandie ne peut admettre que la municipalité ait accepté ce financement par des fromagers étrangers ....  Il atteint son paroxysme à l’annonce de l’épigraphe que la Borden cheese propose : "A Marie Harel, statue offerte par la fabrique de camemberts Borden (Ohio)" ...

 

Allons bon, comme si l’on pouvait fabriquer du camembert digne de ce nom, ailleurs qu’en Normandie.

 

S’il est besoin de justifier le "Oh shocking" des fromagers, disons qu’une loi américaine interdit, depuis 1951, l’entrée sur son territoire de produits non pasteurisés… Or c’est que l'authentique camembert est au lait cru. Des exportateurs ont déjà fait les frais de cette authenticité en voyant leurs "sans-papiers" jetés à la mer par les douaniers.

 

La Borden cheese ne voulant renoncer, le Syndicat menace de porter l’affaire devant le tribunal international de la Haye ...

 

 

Monsieur Gavin perd courage mais pas la bataille puisque ... enfin un consensus est trouvé, l’épigraphe sera :

"Cette statue a été offerte par 400 hommes et femmes fabriquant du fromage à Van Wert Ohio USA avec la collaboration du Comité Aid to Vimoutiers".

 

Un négociation habile rendue possible par le fait qu’une statue érigée sur le domaine public ne doit pas être publicitaire.

 

Le financement de la statue n’en demeure pas moins chagrinant, et la victoire fragile, la statue est remisée dans la halle jusqu’au 4 Octobre … 1956 !

 

Enfin ce jour-là, les élus de Vimoutiers et du village de camembert, le Préfet de l'Orne, l'ambassadeur des Etats-Unis, Mr Bosworth, Mr Foster, bon nombre de fromagers et d'habitants du canton ... inaugurent la nouvelle statue à l’entrée de la halle au beurre tandis qu’à Van Wert, la population célèbre l’inauguration de la maquette** exécutée par Lebeau et placée à l’entrée de l’usine Borden.

 De deux statues à Vimoutiers

 

Le président du Syndicat des Fabricants du Véritable Camembert de Normandie préfère boycotter la cérémonie tandis que la presse de son côté titre : "Les américains ont découvert une sainte française : Madame Camembert" ...

1ère statue de Marie Harel de nos jours

2ème statue de Marie Harel de nos jours

 

 

En Novembre 1999, dans une revue américaine, Stanley Karnow -prix Pulitzer 1990- décrit ainsi la scène qu’il se remémore lors d'un retour dans le bocage Normand, à la recherche du camembert parfait :

« En octobre 1956, lors de l’une de mes plus sympathiques reportages journalistiques, j’acceptai l’invitation d’un dirigeant de la société Borden pour l’accompagner en excursion à Vimoutiers. Comme geste promotionnel, la branche Ohio de sa firme avait financé la construction d’une autre statue célèbrant Marie Harel, avec toute sa tête ! Ce fut une cérémonie mémorable. Des drapeaux étaient hissés tandis qu’une fanfare jouait l’hymne national. Magnifiques avec leurs chapeaux haut-de-forme, leurs vêtements queues-de-pie, les pantalons rayés, des médailles en ruban et des écharpes tricolores, le maire et une série de dignitaires déroulaient des discours exaltant l’amitié éternelle entre la France et les Etats-Unis. Un somptueux banquet suivit et Marie Harel canonisée honore, de nos jours encore, la grand'place face à la petite mairie de pain d'épices" ...

 

  Stanley Karnow

 

 

Hmm, mais quel passionné a emporté la tête de Marie Harel ? Qui sait si ce visage n'est de nos jours quelque part admiré ?

Le roman des Ecoliers

 

 

Notes :

 

"En l'absence de protection, la fabrication du camembert échappe à la Normandie et il est imité dans le monde entier.

En 1926, la Cour d'Appel d'Orléans confirme que la dénomination "camembert " est un terme générique tombé dans le domaine public.

Mais attention, seul le véritable "Camembert de Normandie", au lait cru et moulé à la louche, bénéficie :

de l'AOC depuis 1983, de l'AOP depuis 1996.

 

La Borden company fut fondé en 1856 par Gail Borden. En 1945, l'usine de Van Wert produit tant de fromages de différents types qu'elle est la plus grosse usine du monde. En Juin 1973, un incendie endommage partiellement l'usine. En 1981, Borden company annonce qu'elle ne produira plus de "natural cheese". Elle ferme alors l'usine de Van Wert que rachète la Fisher Cheese company. L'usine de Van Wert est finalement définitivement fermée peu après 1985...

 

 **Cependant ... la maquette de M.Lebeau demeure de nos jours exposée à Van Wert ! VOULEZ-VOUS VENIR DANS L'OHIO "pour de vrai" ? Cliquez, zoomez sur l'image ... à droite du kiosque, elle est là, la maquette de la statue de Marie Harel

 

 

Van Wert

Van Wert Ohio History Museum

Borden company

 

 

A propos du VERITABLE camembert de Normandie :

 

Le camembert - 01/01/1927 - 13min13s

 

Source INA : "Ce film muet est consacré à la fabrication du camembert normand. Les cartons explicatifs alternent avec les séquences filmées décrivant les différentes opérations : traite des vaches à l'herbage, ramassage du lait de ferme en ferme, dans la fromagerie : chauffage, emprésurage, égouttage, démoulage, salage à la main ou dans un bain de saumure, ensemencement, affinage en haloir et cave, mise en boites."  Production : Ministère de l'Agriculture

 

 

 

 

 

Les Fromageries de Vimoutiers

Les Appellations d'Origine Protégée : (AOP - AOC)

Le camembert de Normandie

l'AOC camembert de Normandie par le Syndicat

le lait cru

Architectures fromagères en Pays d'Auge

 

 

 

 

A propos du VERITABLE camembert de Normandie :

 

Le camembert - 18/05/1965 - 03min08s

 

Source INA : "Un producteur de lait de la région, Monsieur COURTONNE, perpétue la tradition de la fabrication artisanale. Moulé à la louche, le fromage est retourné toutes les six heures. Puis c'est le salage et enfin l'affinage"

 

 

 

 

 

A l'entrée de la Ferme de nos jours

Les Fromageries de Vimoutiers

Les Appellations d'Origine Protégée : (AOP - AOC)

Le camembert de Normandie

l'AOC camembert de Normandie par le Syndicat

le lait cru

Architectures fromagères en Pays d'Auge

 

 

 

 

A propos du VERITABLE camembert de Normandie :

 

Le camembert - 12/07/2007 - 02min24s

 

Source INA : "La défense du camembert au lait cru !". Les petits fabricants de Camembert veulent préserver leur appellation de fabrication au lait cru, reprochant aux industriels de l'agro-alimentaire, "d'assassiner un monument de la gastronomie" en utilisant des techniques de chauffage ou de filtrage du lait."

 

Pour un authentique camembert, toujours, toujours choisir : Un "camembert DE Normandie" - impérativement AOP  

 

 

 

 

Les Fromageries de Vimoutiers

Les Appellations d'Origine Protégée : (AOP - AOC)

Le camembert de Normandie

l'AOC camembert de Normandie par le Syndicat

le lait cru

Architectures fromagères en Pays d'Auge

 

 

Sources :- "Le camembert, mythe National" de P. Boisard - Bulletin n°29 (MCBoullard) de la Société Historique - Livret Octobre 1976 (G.Roger) de la SH selon les archives communales, celles personnelles de Mrs Gavin et Boullard, celles du SFVCN - The History of Cheese Making in Monroe, James A. Nelson - "Wanted the perfect camembert", Stanley Karnow -

|CadresI-frame|Javascript|Tousdroitsréservés|copyright@vimoutiers.net|webmaster|