Appel à témoins à propos de :

La disparition d'un pilote le 19 Août 1944 en Normandie

Saint Germain de Montgommery, Sainte Foy de Montgommery, Vimoutiers

 

www.vimoutiers.net

and more languages

Accueil

Plan du site

VIMOUTIERS

du  Pays d'Auge

en  NORMANDIE

Geo Visitors Map

 

 

 

Cliquer sur l'imageMichel Rainfroy et Pierre Guégan, de l'ANSA, association Normande du souvenir aérien, mènent l'enquête pour connaître le sort de pilotes disparus durant la seconde guerre mondiale. Pour l'Histoire et la mémoire "afin de mettre un nom sur une sépulture". Lundi 25 Février 2008, ils étaient dans les communes de Saint-Germain de Montgommery, Sainte Foy de Montgommery et Vimoutiers, en quête du moindre indice leur permettant de les mettre sur les traces du corps du sergent François Bonnet (Francis/Franco Buranelli/Buranti, Bonnet étant le nom de sa mère). Ce Français, ancien légionnaire, né le 26 Juillet 1917 à Ancône, en Italie était devenu pilote. S'entraînant initialement sur le 57OTU de la base RFA à Eshott, il avait rejoint les escadrilles 341 & 342 des FFL Alsace puis le 198 squadron de la Royal Air Force, le 19 Juillet 1944. Son avion, un Typhoon, a été abattu le 19 août 1944 à Saint Germain de Montgommery ou ses environs. Le pilote a pu s'éjecter de son appareil mais il a été fait prisonnier. "Nous savons que le 20 août il était maintenu en captivité dans une grange à Saint-Germain-de-Montgommery, avec Georges Lane, un Anglais de la même escadrille". Le témoignage de Georges Lane révèle que François Bonnet était blessé à la jambe, heurté par la queue de l'avion lors de son saut en parachute. Il aurait ensuite fait une tentative d'évasion et aurait été tué à ce moment-là. Les recherches du chef d'escadrille Y.Ezanno sont toujours restées vaines.

Michel Rainfroy et Pierre Guégan ont rencontré Charles de Boever, habitant de Saint-Germain de Montgommery, qui se souvient "avoir vu à cette période, le corps dans un fossé, soit sur Saint Germain soit sur Sainte Foy, d'un pilote portant l'uniforme anglais". Aujourd'hui, un appel est lancé à toutes personnes susceptibles de pouvoir les renseigner sur ce corps qui pourrait être celui de François Bonnet. "Nous souhaiterions savoir s'il a été pris en charge par des civils, par les troupes canadiennes ou d'autres, et ce qu'il est devenu".

Pour toute information à fournir : contacter Michel Rainfroy

 

"Le Dormeur du Val"

Bombardement 1944

 

|CadresI-frame|Javascript|Tousdroitsréservés|copyright@vimoutiers.net|webmaster|

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

w